Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 03:30
Comme vous aurez pu le constater, il y a un truc nouveau en haut à droite de la page d'accueil!
C'est pour indiquer en temps réel quand je suis connecté sur Jabber!

Pour information, Jabber, c'est un peu un concurrent de msn-messenger ou yahoo messenger, qui offre des avantages et des inconvénients (pas de "whizz" surper kikool lol etc.).
Un des gros avantages est qu'il n'appartient à personne en particulier et que plein de programmeurs amateurs et autres peuvent faire des gadgets avec, tel que celui-ci, qui permet à tout moment pendant la visite du blog, de savoir si je suis connecté.
Pour en savoir plus:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jabber

Oui, oui, je sais: ça ne sert pratiquement à rien, mais je trouve ça génial :D
Bref! Si vous aussi vous voulez profiter de gadgets complètement inutiles, et par conséquent absolument indispensables, je ne peux que vous conseiller de vous y mettre:
http://wiki.jabberfr.org/Jabber_en_dix_minutes_avec_Gajim

Voilà! Sur ce je vous laisse vaquer à vos occupations...
Partager cet article
Repost0
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 21:21
La Chine vit une croissance immobilière fabuleuse (ou une bulle effrayante, ça dépend de l'optimisme dont vous faites preuve...)

Entre janvier et mai, Shenzhen a été assailli par les investisseurs suite à la baisse de la bourse de Shanghai: +50%, suivi de Nanjing, et ici aussi, ça monte vite!!
En plus, en Chine, faut investir, pour faire partie de ceux qui auront plus d'argent plus tard que tout de suite, sinon vous vous retrouvez vite à côté d'un train qui passe trop vite pour vous (super clair ce que je dis, comme d'habitude), c'est les Chinois qui le disent!

Donc, nous nous sommes mis en quête d'un appartement, avant que les prix soient tels qu'aucune augmentation de salaire ne nous permettent de suivre!

Figurez-vous que les prix varient déjà beaucoup. Après une prospection difficile (rendez-vous compte: tous les soirs quand je rentrais du boulot, ma femme avait visité plusieurs apparts, avait trouvé des renseignements sur d'autres, s'était informée un peu plus sur les tendances, les infrastructures routières et transports en commun à venir, etc. De la voir faire tous ces efforts, ça m'a fatigué! Bon OK j'arrête je vais me faire frapper!)
Après donc avoir visité plusieurs appartements (enfin, des fois, "visiter un appartement", ça veut dire "aller sur un chantier pour voir que là y'a un immeuble, y'a des murs au RdC tu peux les regarder, mais tout est vendu sauf le dernier étage et les autres bâtiments autour ils seront comme sur la maquette chez le vendeur c'est promis"), notre choix s'est porté sur un appartement situé au nord de Wuxi, dans le "Hui Shan District".

Pour vous dire à quel point ça va vite, c'est qu'on l'a visité un samedi -évidemment c'était pas le premier-, que dans le quartier il en restait 5 comme celui-là (plan identique), et que le dimanche, on a signé pour prendre le dernier. Il en restait bien un autre au RdC mais c'était pas le même!!

Pour vous dire aussi, les résidences sont souvent construites en multiples exemplaires, donc, ça c'est le quartier résidentiel n°1, le n°2 n'est pas encore commencé mais les ventes vont déjà bon train, et le lundi suivant (le lendemain), des rumeurs faisaient déjà état d'une augmentation de la valeur du quartier n°1!

A Shenzhen, certains appartements ont pris un beau +100% en 3 mois (oui oui, vous achetez X, et 3 mois après vous revendez 2X!!).

Et ça y eeeest! Nous sommes prorpriétaires! En 2009, on sera juste à côté du tramway de Wuxi (pour l'instant, il n'y a que des bus à Wuxi, le tramway est en construction).
Enfin, le tramway, suivant qu'on demande aux agents immobiliers ou aux gens "désintéressés", il arrive entre 2009 et 2013. Pour 2009 d'ailleurs, je ne veux rien dire mais s'ils ne commencent pas les travaux... BREF!!

Qui dit appartement neuf dit travaux à faire à l'intérieur (logique)
Ces travaux incluent les prises électriques dans les murs (inexistantes) et tout le toutim. Et là c'est bête, mais moi je n'y connais rien en travaux, et ma femme non plus.
C'est pas grave! Beau-papa arrive à la rescousse et... s'installe chez nous "quelque" temps pour nous aider à faire les travaux.
Il a l'expérience (il a l'expérience de demander à ses potes de le faire à sa place, mais ça reste bien mieux que pas d'expérience du tout, non?!)

Donc, c'est ma femme et mon beau-père qui ont géré pratiquement tout pendant que je bossais. Il est reparti il n'y a pas très longtemps. Les travaux avancent bien!

Je n'ai pas encore de photos de l'appart à vous montrer, mais montrer un chantier, ça le fait pas! Alors vous aurez les photos du quartier et de l'appartement quand il sera fini, tout en même temps, na!

Sinon, pour permettre à ma femme et mon beau-père de faire leurs nombreux allers-retours dans un quartier en pleine construction (comprenez: on mettra les bus publics quand il y aura vraiment des gens là-bas, et les taxis ne viennent pas patrouiller à 15 pour se partager 3 clients), nous avons acheté une voiture!
Et oui!
Une Toyota Vios (ne cherchez pas, jamais proposée en France celle-là).
Je vous laisse le soin de chercher des photos, mais faites attention quand même, il semble qu'une nouvelle génération en soit proposée dans certains pays, ne confondez pas! Chaque fois que vous confondez les Toyota Vios ancienne et nouvelle génération, Dieu tue un bébé phoque! Si, c'est vraiment vrai!!

Bon, j'ai écrit cet article en 12 fois au moins, il va manquer plein de trucs et ça n'aura ni queue ni tête, surtout que je n'ai aucune envie de me relire (c'est beaucoup trop long ce que j'écris!!)
Bon courage pour le décryptage!
Partager cet article
Repost0
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 21:16
[EDIT: Cet article a été initalement écrit... quelque part pendant la première semaine de mai!! Mais comme j'attendais les photos de l'article pour Xiamen histoire de tenter de respecter un peu la chronologie, il est resté hors-ligne, là c'est bon je peux le mettre à la suite!]

Puisqu'on me reproche de ne pas parler assez de ma vie de tous les jours, je vais raconter mes anecdotes ici...

Mais je vous préviens celle-ci est pas super drôle!

Alors voilà, hier, en revenant d'une petite séance de shopping en fin d'après-midi, on a trouvé un chiot (chiwawa) abandonné dans un carton sur le chemin.
On a d'abord cru que c'était un cadavre en fait, et puis j'ai vu qu'il ouvrait et fermait les yeux. Il était en plein soleil, il bougeait pas, et il se faisait à moitié bouffer par les mouches.

Bon! Forcément, là vous devinez la suite: je pouvais pas la laisser crever au soleil, cette petite bête! (et non, je voulais pas le manger, il était trop petit :P).

Donc, on l'embarque! A noter que plus tard, en parlant, il s'est avéré que le fait qu'on soit à 2 à ce moment soit déterminant:
- moi parce que ce chiot étant visiblement malade, je ne vois absolument pas comment j'aurais trouvé un véto et encore moins comment j'aurais expliqué l'origine de ce chien
- ma copine parce que "c'est chiant" de s'occuper d'un chiot malade
Ceci dit, quand on l'a emmené, elle l'a quand même trouvé très mignon.

Alors on arrive dans notre quartier, et on croise une voisine (pas la petite vieille en dessous de chez nous, elle moins on la voit, mieux on se porte, une voisine sympa qui habite deux étages au-dessus). Et comme on (enfin, surtout ma copine en fait...) lui raconte l'histoire, elle nous suggère d'aller montrer la petite bête à un médecin qui habite dans le quartier. En fait, je ne suis pas convaincu qu'il soit "médecin" tel qu'on l'entend en France, mais sans doute a-t-il des notions pour les "problèmes de base". Je me trompe peut-être, quoi qu'il en soit, il n'est absolument pas vétérinaire, ça c'est sûr!
La conclusion: le chien ne bouge pas beaucoup, il a été abandonné, c'est donc que de toute façon il va mourir. Et puis vaut mieux le bazarder des fois qu'il serait contagieux pour l'homme.
Alors moi je ne suis pas médecin non plus, mais il me semble que tant qu'on se lave les mains après l'avoir touché et qu'on l'installe pas dans le lit pour sa sieste, on risque pas grand chose!!

Bref, on le ramène à la maison, il veut rien boire et rien manger (hé! il est chiant quand même!!).
Donc après consultation de l'annuaire, on l'a emmené chez des vrais vétos.
Ceux-ci lui ont fait une prise de sang avant de conclure que si on raquait à mort ils avaient 50% de chance de le sauver.
Je suis peut-être resté trop longtemps en Chine, mais pour moi ça voulait dire "je veux bien de ta thune mais ton chien il est foutu!". Et puis je suis peut-être gentil, mais raquer pour un chien qui va sûrement y rester et qui serait mort au soleil de toute façon, non, là ça va trop loin.

Bon, vous devinez la suite (enfin là c'est plutôt la fin)?

C'est pas gai, mais au moins j'ai le sentiment du devoir accompli: il n'a pas eu à subir une longue agonie au soleil bouffé par les mouches...

Euh, dans le prochain épisode, ce sera plus gai!
Partager cet article
Repost0
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 21:12
[EDIT: Cet article a été initalement écrit le 21 février 2007 (sisisi), mais je n'ai récupéré les photos qu'hier, alors je le mets en ligne ce soir, et tant pis si c'est le bordel dans la chronologie de ce que je raconte...]


En Chine, la fête nationale, c'est pas 1 jour férié, c'est une semaine de vacances! Samedi 17 février, c'était le Nouvel An Chinois, alors hop hop:
Alors on en profite!!

Au passage:
Bonne Année du Cochon à tous et à toutes
Bonne année aux Cochons!
Bonne année aux Cochonnes... (oui, elle est facile et quelques-uns ici savent que je la fais souvent)

Nous sommes donc partis une semaine à "Xiamen" (prononcez à peu près "Chiameune", ça devrait passer), où habite la soeur de ma copine, et où leur père est également venu.

Xiamen est une ville plus petite encore que Wuxi, juste en face de Taiwan (pour situer). Les températures y sont plus clémentes en été. M'enfin là on a pas vu beaucoup le soleil.

Xiamen, par contre, est une ville très réputée pour son côté esthétique. C'est une ville où l'industrie est relativement peu développée (comprenez qu'on ne respire pas QUE des gaz échappés d'ici ou là), et très très touristique. De plus, sa situation géographique (il faut traverser des montagnes pour y venir, et les trains marchent à 2 à l'heure) font que peu de gens qui n'ont pas les moyens de payer l'avion y viennent, ça limite la surpopulation (quoi?! moi?? bourge!?! euh... j'ai pris l'avion! :D)

Bref! On y a passé pratiquement une semaine, à l'exception du nouvel an même, que nous avons passé à la campagne, dans la belle-famille de la soeur de ma copine (la vache! c'est long à écrire!)

Mais des paroles, toujours des paroles (surtout sur mon blog diront les mauvaises langues qui ont parfois raison...)
Voici quelques photos de Xiamen:
(oui en Chine, c'est inconcevable de ne pas se mettre sur la photo quelle que soit la circonstance)

(mais bon, moi je suis toujours Français!!)

(et oui, toujours bien Français...)


A noter aussi que la cuisine locale est spécialisée dans les produits de la mer, et qu'en venant, j'ai réalisé à quel point les poissons de mer conviennent mieux à mon palais que les poissons d'eau douce!!

Quelques éléments sur le pourquoi du comment:

La Belle-Famille

La soeur de ma fiancée habite donc à Xiamen, avec son fiancé/mari (oui, ils ont déjà fait 2 cérémonies de mariage, mais comme côté administratifs c'est pas réglé, et il reste une cérémonie à faire à Xiamen avec les collègues et amis locaux tout ça, pour l'instant disons qu'ils sont en état transitoire! Ou pour les amoureux de la physique quantique, en état non déterminé, mais un peu les deux à la fois)!
Ils travaillent tous les deux dans la police, mais étant plus dans les bureaux, elle a plus de vacances et de temps libre (lui est dans la "brigade criminelle" ou équivalent, et apparemment, il en ch.. pas mal).

La belle-famille de la soeur de ma fiancée (ma copine et ma fiancée sont la même personne, pour les nouveaux qui s'imaginent trop de trucs sur les expatriés, et sur les chinois qui ont trop de préjugés sur les expatriés, non mais pour qui vous me prenez?!) habite à Putian, une ville encore plus petite à 2heures de route de Xiamen. On y parle un dialecte encore différent de celui de Xiamen qui est déjà bien différent du Mandarin (Chinois standard = Mandarin, vous voyez qu'on apprend des trucs avec moi). C'est là-bas que nous avons passé le Nouvel An Chinois.

Mais ceci sera l'objet d'un autre article, tout naturellement!

Il ne s'est rien passé de spécial à Xiamen, à part que ma copine a trouvé une manière de porter ses vêtements complètement ridicule:



et qu'on a réussi à photographier un oiseau après l'avoir épuisé à force de courir après:


génial, non?

Par contre, la ville est vraiment jolie! Très fleurie, pleine de jardins, une atmosphère de caaaaalme et de sérénité. Ici, il est interdit de klaxonner en ville, vous n'imaginez pas tout ce que ça implique comme différence en Chine!! Dites-vous que le Chinois moyen au volant klaxonne quand sa main droite est libre (quand il ne change pas de vitesse ou n'a pas besoin des deux mains pour un gros virage) et j'exagère à peine. Dites-vous maintenant que la plupart des voitures sont dorénavant à boite de vitesse automatique, vous comprendrez mieux ce que c'est qu'une rue passante à Shanghai ou Wuxi.
Les gens ici sont calmes! Vraiment calmes! (j'ai même poussé jusqu'à mous, mais ma fiancée m'est un peu tombée dessus, alors disons calmes...)
Anecdote intéressante: ici, un thé traditionnel de l'après-midi a été interdit dans la police, parce que sa préparation et sa dégustation vous prennent facilement TOUTE l'après-midi. Comme toute interdiction en Chine, elle concerne surtout ceux qui ont envie de se sentir concernés. Les policiers dans les bureaux ont le droit d'avoir une pause jusque 15h l'après-midi pour faire la sieste!

Bref! On est ici pour se détendre, et on se détend facilement.

Voilà! Je vais aller empocher la thune par le maire de Xiamen pour la pub, et je vais vous laisser, reste encore un article à faire sur le nouvel an lui-même!

Et re-bonne année à tous à toutes!
Partager cet article
Repost0
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 07:03
Depuis quelques jours (j'ai l'impression que c'est plutôt quelques semaines), il fait chaud ici.
Voire, il fait très chaud ici.

Prévision météo de tous les jours pareil en ce moment:
"Agréable journée ensoleillée, les températures seront de 38°, l'humidité est de 70%, bonne transpiration à tous!"

Pour ceux à qui les chiffres ne parlent pas, voilà ce que ça veut dire:

Tous les matins je prends une douche (euh, non, jusque là vous ne devriez pas vous exclamer comme ça!)
Ensuite, je sors de la douche, je me sèche. J'enfile un pantalon. J'ai une sensation de pantalon collé sur la peau: il est humide! Je me brosse les dents, je m'éponge le front avec du PQ (ben oui, je viens de le dire: IL FAIT CHAUD!! on met pas de clim dans les salles de bain, et là la fenêtre est déjà entrouverte). Ah, je viens de me rendre compte que j'ai oublié une étape: bien sûr que je porte des sous-vêtements!!!
Je finis de me brosser les dents, alors j'en profite pour me sécher correctement la face parce que sinon je commence à boire ma transpiration.
Vient la douloureuse étape de l'enfilé de chemise. Je reprends la serviette, parce que forcément, le temps de me brosser les dents, je suis trempé, et je commence déjà à sentir la sueur me couler dans le dos. Dégueu? M'enfin imaginez-vous que ça ne servirait à rien de reprendre une douche ou de rincer, faudrait tout recommencer!
Bref, je me sèche comme je peux, et j'enfile ma chemise. Elle est humide, et je transpire en continu de toute façon, la douce et agréable sensation de la chemise qui colle sur la peau, hmm!

Bon, c'est pas tout ça, mais faut aller prendre le bus de la boîte maintenant (il passe à 7h55 -environ- tous les matins)
C'est à moins de 10min à pied, mais problème: aucune zone d'ombre sur le trajet.
J'arrive dégoulinant.
Tout le monde est blotti derrière l'abri de bus, c'est le seul endroit ombré de ce côté de la rue. A l'ombre, il faut chaud: je continue à dégouliner.
2 jours sur 3 j'achète une bouteille d'eau à la petite épicerie derrière: ils ont un frigo!!
Rien à faire, il fait toujours aussi chaud! On prend son mal en patience.
Ah! Le bus arrive enfin, et il est climatisé.

Je monte dans le bus, et vais m'asseoir.
Pas question de s'appuyer sur le dossier: ma chemise est déjà mouillée, vous pensez bien.

Environ 25min de trajet. A l'arrivée, ma chemise n'est pas encore totalement sèche malgré la clim à fond dans le bus.

Environ 50m à faire sous le soleil pour atteindre le bâtiment. Ouf! Arrivé!
Je vais dans le bureau (open space, il est grand le bureau!!).
En ce moment, on est en pénurie d'électricité, on consomme trop, à tel point qu'on se construit notre propre relais électrique, mais il n'est pas fini. Conclusion: on ne peut pas sacrifier la production, mais réduire les clims si consommatrices d'énergie...
Je suis au bureau, toutes les heures, je m'éponge un peu, et je dois boire environ 2.5L d'eau par jour rien qu'au travail.
J'ai un peu mal à la tête, à rester concentré par cette chaleur!

Heureusement, en ce moment, le soir, ma femme et mon beau-père sont à l'appart avant moi et quand j'arrive, la clim a déjà rafraîchi la pièce.

J'ai presque fini d'écrire cet article (j'ai profité de la pause de midi). Je me redresse sur mon siège, et j'en profite pour décoller ma chemise qui me colle dans le dos. Je sèche mon ordi (il y a deux toute petite flaque à l'endroit où je pose mes mains: elles sont moites...)
On est au mois d'août, l'"été" dure jusqu'en septembre inclus ici.
Ca va être long...

Bon, je vous laisse, je vais remplir ma bouteille d'eau.
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 06:44
[EDIT: Cet article a été initalement écrit le 30 juillet 2007, mais comme je traîne vraiment trop il n'était pas encore en ligne, donc je le mets maintenant.
Ah! Et finalement je n'ai pas encore écrit l'article sur le mariage mais j'en ai d'autres sur des trucs qui se sont passés après, donc je vais faire un gros foutoir chronologique et tant pis si j'entends que ça grogne dans la salle]

Comme ceux qui suivent le savent, je devais me marier le 12 mai.
Bon, je vous rassure, je me suis effectivement marié le 12 mai, mais vu que j'ai traîné avant de mettre les articles en ligne, disons qu'on fait un retour en arrière!!

Donc, le 11 mai, ma famille a débarqué à Shanghai en vue du mariage le 12 sauf qu'on l'avait pas encore fait quand ils sont arrivés le 11, puisque le mariage c'était le lendemain du jour avant qu'il arrivent le jour J d'après! Le 11, donc, on n'est pas encore mariés mais ma famille est déjà là, conformément à mes explications foireuses mais vous avez intérêt à dire que c'était super clair, pigé??

Note sur cet article et tous les autres d'ailleurs:
Je ne me relis jamais, ou quasiment jamais, il est donc possible, voire hautement probable qu'il subsiste quelques fautes d'orthographe par-ci par-là, pardon maman, mes anciens profs de français, tout ça!!

Donc, pour les accueillir et conformément au service exclusif et de qualité de la Lagouge-[$Insérer le nom de ma femme$] Touristic Company, Inc., nous avions prévu de leur faire une petite visite de Shanghai!

Mais partons du début (nan, relisez pas tous les articles, le début de cette histoire là!!)
Devaient venir:
- Mes parents (ben oui hein!!)
- Ma soeur et mon beau-frère
- Un couple d'amis
Le couple d'amis est arrivé la veille du jour où le reste des participants devaient arriver et donc l'avant-veille du mariage ce qui correspond à peu près au 11(jour de l'arrivée de mes parents)+1 (pour arriver au jour du mariage) -2 (parce que donc en fait ils sont arrivés l'avant-veille = le 10
Que tous ceux qui oseraient prétendre que j'essaie d'entretenir la confusion soient flagellés jusqu'à la douleur (un coup de fouet devrait suffire pour la plupart, vous pouvez remplacer la sanction par l'écoute complète d'un disque de musique classique traditionnelle chinoise en boucle pendant 4h)

Mais bon, moi je travaillais ce jour là, donc ça n'a plus rien à voir avec ce que je devais raconter. Ils se sont très bien débrouillés seuls!

Ce qui nous intéresse donc commence le 11!!

D'abord, moi je partais de Wuxi, et pas de Shanghai. Ensuite, on avait à disposition une voiture (plutôt une camionette même!) et un chauffeur.

Objectif 1: Choper le chauffeur et la voiture

Et bien ce n'est pas évident tous les jours de prendre le train pour aller à Shanghai.
En l'absence de disponibilité de train "rapide" (il y a des trains qui font le trajet en 50min) et de place assise dans ceux qui restent à l'heure prévue, je me suis tapé un trajet de 2h debout à surveiller ma valise (parce que oui, vous comprenez bien que j'emmène mes bagages aussi, ce que vous ne soupçonniez peut-être pas c'est que j'emmenais aussi la moitié de ceux de ma moitié).
Evidemment, quand on n'a pas de place assise, on se met où on peut, et il faut donc expliquer au chauffeur avant d'arriver de quelle voiture (dans le train) on va descendre avant de pouvoir monter dans sa voiture (au chauffeur).
Heureusement le monde moderne a inventé le téléphone portable et les SMS, et malheureusement la compagnie de train chinoise a inventé les pancartes interchangeables en 10secs dans les trains.
Après lui avoir expliqué que j'étais dans la voiture 3, et en descendant du train, j'ai marché de la voiture 3 entre temps rebaptisée voiture 15 vers la voiture 3 préalablement baptisée voiture 12, et tout ça 5min avant l'arrivée forcément!

Pas grave! On y arrive!
Bon, j'ai trouvé le chauffeur, on peut y aller (à l'aéroport, choper ma famille!). On voulait avoir une voiture assez grande, et bien c'est réussi: quasiment un mini-bus!

Evidemment, Shanghai, ça bouchonne tout le temps, et puis mon train a eu la bonne idée d'être en retard. Donc, sur le trajet je reçois un coup de fil de papa: eux, ils sont arrivés (oups...).

Pas grave non plus, un peu plus tard (je ne préciserai pas combien de temps plus tard! NA!) on y arrive!

Ils sont frais! Ils sont beaux! Et ils sortent d'un voyage d'une douzaine d'heures!
Hop hop hop! En voituuuuure!

Alors on traverse Shanghai (ooooh! les beaux gros bâtiments, wouaaaaah la verdure sur Century Avenue - les exclamations c'est moi qui les rajoute -).
Une pause devant la rivière Pu! Quelques photos!

Bon, c'est pas tout ça, mais on va aller manger! Dans un gros mall, on (enfin, quand je dis "on", pour l'organisation, comprendre "essentiellement ma femme, mais je contribue en étant d'accord à chaque fois" :P). Rendez-vous dans le hall d'entrée pour récupérer les potes et une copine chinoise qui va nous aider à nous guider.

Ah oui, j'ai oublié un truc (dites-vous que cet article a été écrit en 5 ou 6 fois par tranches de 5min, et que je relis pas tout à chaque fois!!). Pour les préparatifs du mariage, ma femme (enfin, là c'est encore ma copine!!) est déjà dans le Henan, donc loin!

La copine arrive (encore mille merci à Stéphanie, qui si elle lit ce blog, se reconnaîtra de toute façon ;) ) à l'heure.
Les amis se font attendre... attendre... hum... attendre?

Bon, on va être court sur le planning! J'envoie tout le monde en haut et je les... euh... attend! :D
Ils sont en retard, petit problème de réveil (arf! arf!)

On rejoint tout le monde là-haut! Pour ma famille, c'est le premier repas en Chine, pour les amis, non, mais c'est la première fois qu'ils font un repas en Chine sans choisir des trucs au hasard sur un menu écrit tout en caractères non orthodoxes :D

Bon, c'est pas tout ça, mais on a de la visite à faire hein!

Alors, on traverse le Bund, on passe la place du peuple, ai-je mentionné la tour de télé (Dong Ming truc, je me rappelle jamais la fin du nom :| )?

Forcément, tout ça ça use, mes invités s'endorment un peu dans la voiture.

Toute façon faut qu'on file à l'aéroport sud, pour partir dans le Henan!

J'ai pas détaillé beaucoup, mais en même temps j'écris tout ça avec tellement de retard et y'a encore tellement de choses à dire sur la suite que je vais m'arrêter là pour expédier un peu, désolé!!

A très bientôt pour la suite de leurs (et mes) aventures dans le Henan!
Partager cet article
Repost0
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 08:07
AVANT TOUT:
Pour ceux qui ont lu le précédent article, sachez que quoi que vous pensiez, depuis que j'ai répandu quelques ordures sur son balcon, la petite vieille du dessous ne me fais plus aucun problème, n'appelle plus les gardiens pour dire que je fais du bruit, et ce que je sois là ou pas, et mieux: semble avoir un peu peur de moi (ce dont je tire une satisfaction toute sadique :D).
Bref! Nous profitons maintenant en toute tranquilité de notre appartement!

Deuxième point: Les photos de vacances sont toujours dans l'appareil de ma fiancée, alors vous allez devoir attendre encore un peu pour que je mette les articles en ligne!

Maintenant:

Je ne suis pas sûr que cet article va intéresser beaucoup de monde (ben oui, c'est chiant les ordinateurs en général), mais j'avais envie de le mettre, je vais essayer de ne pas faire trop technique. Je ne sais toujours pas si je dois en rire ou en pleurer!

Ceci concerne l'actuel "IT Technician" (le gars qui s'occupe de gérer les ordinateurs dans la boîte).
Je signale aussi que nous venons d'accueillir une nouvelle "HR/IT Manager", gageons que les choses iront mieux par la suite).

Chapitre 1: Tremblement de terre à Taiwan

    J'espère que vous n'êtes pas sans ignoré qu'à la fin du mois de décembre dernier, un tremblement de terre a eu lieu au large de Taiwan. Je ne vais pas faire dans le catastrophisme humanitaire, j'ai pitié pour tout ceux qui en ont souffert, tout ça.
    Nous aussi, on a eu quelques problèmes, mais qui auraient pu être résolus, eux!

Donc, pendant cette période, j'ai eu la joie de constater que certains des mails du directeur technique aux US n'arrivaient pas, et pire: apparemment, il ne recevait aucun message d'erreur!
Je m'en suis rendu compte quand un de mes collègues a fait un "Répondre à tous" et que j'ai reçu la réponse, qui reprenait le mail initial, avec mon nom dans la liste des destinataires! Pratique pour faire ce qu'on vous demande...
Alors allons voir les p'tits gars de l'IT (le technicien et son assistant).

Etape1: T'inquiète!
Donc, j'arrive dans le bureau et j'explique mon problème.
"Oui, ça arrive, c'est parce que quand les adresses mail de la société qui finissent pas .com envoient vers les adresses mails de la société qui finissent par .cn, et bien des fois ça marche pas.
[Génial! Je peux retourner bosser tranquille alors! J'ai enfin l'explication!]
Bon, j'insiste un peu, parce qu'apparemment, ils n'ont pas compris que ça posait quand même un petit souci de communication...
"Pourquoi, t'en as perdu beaucoup des mails?"
La question est sincère! J'ai laissé un blanc de quelques secondes, d'une part parce que j'étais consterné, d'autre part, parce que j'avais un faible espoir qu'il se rendrait lui-même compte de la pertinence de la question.
"- Tu veux dire les mails que je ne reçois pas et personne ne le sait?"
"Oui"
(et en plus il insiste!)
"- Comment veux-tu que je le sache, puisqu'ils n'arrivent pas! Ce serait plutôt à vous de regarder dans les ordinateurs qui gèrent les envois depuis .com combien de mails m'ont été envoyés, après je pourrai répondre!"
"Ah. OK, on va regarder"
(là j'ai déjà comme un doute sur le "on va regarder")
"- Et pour résoudre le problème par la suite?"
"On s'en occupe"
Forcément, un mail perdu plus tard certifié de la même manière (un collègue qui fait "Répondre à tous"), je reviens à la charge.
"Mais alors c'est bon! Tu l'as eu le mail!"
(sic!)
"- Oui, parce que quelqu'un a répondu, mais pour les autres mails? Ceux qui ne sont envoyés qu'à moi, et ceux auxquels personne ne répond"
"Ben tu peux demander aux autres s'ils en ont reçu"
[Oui, je vais faire ça! Je vais aller voir tout le monde deux fois par jour pour savoir si j'ai reçu des mails, c'est tellement plus "travail d'équipe" et ça sera bon pour les relations]
"- Non, ça c'est pas une solution. D'ailleurs, vous avez regardé si j'avais perdu d'autres mails?"
"On s'en occupe!"
[Oui, comme hier, oui]

Etape 2: Mac Gyver gère les mails
Après avoir beaucoup insisté, et comme ils voyaient que j'allais vraiment perdre patience, ils ont compris qu'ils ne s'en sortiraient pas comme ça. Alors on a travaillé à la solution, et ils en ont conclu ça:

.com - US
    /OK     |
    |            |
    |            |
    |            |
    |            |
    |            / problem
.cn - China

Voilà, ils ont dessiné ça au tableau. Là je sentais bien que la solution était à portée...
Toujours est-il qu'ils ont quand même progressé l'après-midi:
L'assistant est venu me voir, pour me dire de changer la configuration des mails (fort bien) pour que ça marche.
Alors, mode d'emploi:
J'ai maintenant une adresse en .cn et une adresse en .com. Mais il serait préférable que je n'utilise pas trop celle en .com, alors je dois expliquer aux gens qui ont du mal à m'envoyer des mails vers l'adresse en .cn de plutôt les envoyer vers .com, et aux autres de continuer à les envoyer vers le .cn
C'est limpide, c'est propre, et c'est très certainement utilisable au quotidien!
Là j'ai eu besoin d'un traducteur, parce que l'assistant, l'anglais, c'est pas son truc.
Ca tombe bien, il y a un Hong-Kongais dans la boîte avec qui je m'entends bien qui passe par là (et qui commence par me dire de me calmer, c'est vrai que j'aimerais passer mes journées à autre chose que me faire des listes de "gens avec qui ça marche" et demander un peu à tout le monde entre deux si j'ai raté quelque chose)
5minutes après, il rigole, le traducteur, parce qu'à lui aussi ça ne lui semble pas très convivial, la solution proposée.
J'obtiens de l'assistant qu'ils revoient leur copie.

Le lendemain matin, j'y retourne (parce que je ne me fais plus aucune illusion sur l'avancement du "dossier".
Et là, stupeur! Ils ont vraiment travaillé la question, maintenant, c'est ça:
          ------------------------------------->
                                                    problem
.com                                                            .cn
          <--------------------------------------
       OK

Vous aussi, vous sentez cet incroyable progrès?
De plus, ils ont enfin l'explication:
On ne peut rien y faire, c'est parce que le mail s'est perdu dans le câble sous-marin qui a été coupé à cause du tremblement de terre!!
Ben oui, le mail il a pas vu le panneau "Travaux - Déviation", et il s'est noyé arrivé au bout du câble, les mails ne savent pas nager, tout le monde le sait!
C'est vrai qu'internet a bien ralenti pendant que le câble était coupé, mais les mails, ça fait partie du réseau internet, ça n'emprunte pas les câbles coupés, et ça ne se demande pas s'ils savent nager ou pas!
Là c'est moi qui leur fait un cours de mail (le comble!!) pour leur dire qu'il est possible que le mail ne puisse pas arriver, parce qu'il peut avoir été annulé s'il n'a pas réussi à atteindre sa destination dans un certain délai (on considère que l'ordinateur en face ou le réseau est en panne). Mais dans ce cas, l'expéditeur est toujours averti, parce que l'ordinateur qui gère le .com attend une réponse de celui en .cn qui reçoit le mail, s'il n'a pas de réponse, il signale que le mail n'a pas été transmis!
"Aaaaaaaah"
(sic!)

Ce qui tombe bien, ce jour là, c'est que justement le directeur financier était de passage dans le bureau, et que du coup il s'est intéressé au problème, et qu'il a dit "il faut s'en occuper" sur un ton qui laisser percevoir la priorité de la chose...

Etape 3: On a réussi, on est vraiment trop forts!

Alors les techniciens IT (oui, pour moi l'assistant a le même niveau que le technicien... ou est-ce le technicien qui a le même niveau que l'assistant??) devaient contacter les responsables des ordis aux US pour tirer au clair l'histoire des messages d'erreur, et demander combien de mails m'ont été envoyés.
Et là, vous ne le croirait jamais: ils m'ont appelé pour me dire que le problème était enfin résolu, non sans manifester une certaine joie:
LE CABLE SOUS-MARIN EST REPARE!!!

Non, ceci n'est pas une blague. Je n'ai pas de problème à ma connaissance et à ce jour, mais des doutes, oui, j'en ai encore...


Chapitre 2: Et si on se mettait MSN -à tout prix-?

Alors cette histoire-ci se passe plus récemment (la semaine dernière, aujourd'hui, et je pense que demain on n'aura pas encore fait le tour)

Jeudi dernier, mail du directeur technique des US (oui, ça marche, parce que le mail peut passer par le câble sous-marin sans se noyer). Comme il est souvent en déplacement, il suggère qu'on reste en contact par MSN pour parler des projets en cours.
Alors là, j'ai quand même répondu (bien que j'aurais pu parler longuement de ce genre de problème dans la boîte, mais là on franchissait une limite!) que c'était très risqué du point de vue de la confidentialité des informations échangés! MSN, c'est bien pour parler avec les amis ou la famille, mais pour le boulot, c'est le meilleur logiciel d'assistance à l'espionnage industriel vue du reste du monde...
Réponse bis du chef de mon département: MSN est interdit par le réglement intérieur (merde! je le savais pas, moi, il est en chinois le réglement intérieur! ben tant mieux, parce que sinon mon argument n'aurait sans doute pas pris: les chinois se sentent autant concernés par la sécurité informatique que par la possible présence d'un minéral inconnu dans les anneaux de saturne).
Bref, je propose qu'on installe un truc interne, pour être sûr que personne de trop curieux ne vienne poser là son oreille (ou son ordi) et mieux encore, il existe des solutions qui cryptent les messages: pas de code, pas moyen de comprendre!
J'aurais mieux fait de me taire: "Martin" (oui, il veut absolument que je m'appelle Martin, je ne sais pas pourquoi non plus!) "tu t'en occupes! Je ne sais pas si nos gars de l'IT peuvent gérer ça" (là il a bien cerné le problème à mon avis), "alors essaie de pousser un peu, je veux de l'efficace!"
J'aurais jamais dû mettre dans mon CV que je connaissais un peu l'administration des ordinateurs...
Tant pis, je vais les voir!

Etape 1: Bienvenue au fan club d'MSN

Première étape, donc, leur faire comprendre de quoi on a besoin!
J'explique, doucement, en essayant de parler chinois autant que possible, pour que ce soit bien clair. Et là je sens qu'il a compris le technicien, parce qu'il me répond: "Ben oui, vous pouvez tous utiliser MSN!" (et avec beaucoup d'enthousiasme, hein!)
(sic!)
"Non, non, on ne peut pas, ce n'est pas sûr, et on ne contrôle pas le serveur!"
"Ah et bien on peut installer notre propre serveur MSN!!" (encore plus content, je crois qu'il rêve de faire ça la nuit...)
Là je fais un dessin au tableau:
MSN ----> not secure
other -----> secure
(en me disant que demain il sera dessiné de haut en bas, très certainement, preuve de l'évolution du projet)
Donc, je lui suggère de chercher -RAPIDEMENT- les solutions permettant de
- chatter comme msn, MAIS AVEC UN CODAGE!
- si possible, parler par internet comme MSN, MAIS AVEC UN CODAGE
Et je pose les solutions que je connais déjà au tableau (j'avais préparé une liste de logiciels que j'avais trouvé en 2min sur internet, j'étais sûr que ça nous ferait tous gagner au moins 2 ou 3h)
"OK! Je vais regarder ça"
Comme j'ai ultra-confiance, je repasse l'après-midi.

Et après son étude poussée et approfondie des logiciels que j'ai listé au tableau, il a pris une décision stratégique pour l'avenir de l'entreprise:
"On n'a qu'à utiliser MSN!"
(Je déconne pas, c'est vraiment comme ça! Si les ingénieurs avec qui je bosse étaient comme ça aussi... non! s'il y en avait UN SEUL AUTRE COMME CA, je crois que je me serais barré avant la fin de ma période d'essai!!!)
Je reprends donc tout à zéro (les 2 ou 3h de gagnée, c'est mort)
Et là je me dis que je perds mon temps, les décisions, ça doit pas être son truc, la recherche de solution non plus, je vais le prendre autrement:
Je pointe du doigt "jabber" (celui que je connais le mieux, à défaut de savoir s'il est meilleur que les autres!). Je lui explique (jabber, c'est un "protocole", il y a plusieurs logiciels qui "font" du jabber, voilà la liste des logiciels pour l'ordinateur central qui gère ça, regarde ce que font ces logiciels, et prends le premier qui fait: chat, voix, et codage des données.
"Oui, je vais regarder comment mettre jabber dans MSN"
"- Non, ça par contre, c'est impossible, parce que ce n'est pas le même logiciel... [et putain de merde! il faut te le dire comment, que MSN ça va pas le faire?!?!]"
Jabber et MSN, ce sont des solutions concurrentes.
Là je me dis que ça va avancer.

Etape 2: Le bon informaticien s'intéresse aux différentes solutions (qui utilisent MSN)  à un problème

Je repasse plus tard (tout en étant persuadé que tout ça aurait dû être réglé en 1 ou 2h depuis le début...
"Jabber, ça marche sous linux, sous windows, c'est MSN!" (toujours avec son sourire enthousiaste, je ne sais pas, mais installer MSN, ça doit avoir un aspect ludique qui échappe totalement aux non-informaticiens de profession)
[heureusement pour lui, je ne suis pas armé]
"- Non, ça marche aussi sous windows"
"Oui mais sous windows, c'est compliqué à installer"
"- Je ne pense pas, je viens de l'installer sur mon ordinateur, ça m'a pris 10min, téléchargement du logiciel compris..."
"Ah! Mais quel logiciel alors?"
"- ejabberd" (parce que moi j'avais cherché et installé pour le tester sur mon portable de travail, ça m'a pris 10min, recherche et téléchargement du bon logiciel compris)
"Ah! Je vais regarder"
[ben si tu pouvais faire plus que "regarder", j'aurais peut-être pas besoin de venir 4 fois]

Je repasse encore une fois (je signale aussi qu'à chaque fois, quand je pars, j'ai droit à un "je t'appelle dès qu'on avance", qui me donne la conviction que soit ils n'ont pas mon numéro de tél, soit je ferais mieux de revenir quand je pense que ça aurait dû avancer...). Là, gros progrès: ils ont installé (n'importe comment) le logiciel sur un des ordinateurs, et ils se sont envoyés plein de "tests" "tests" "tests" pour être vraiment sûr que ça marche.
Malheureusement pour eux, j'allais mettre fin à la série de "tests", dont je ne pense pas que la répétition 1000 fois puisse mener à quelque avancée technique que ce soit.
"- OK! Pour chatter, ça marche, et pour la voix?"
"Ah, ben pour la voix avec jabber on peut pas, il faut..."
"-Si! Ca dépend du logiciel utilisé par les utilisateurs, pas de l'ordinateur central"
Oui, je l'ai coupé, parce que je savais ce qu'il allait dire, et s'il l'avait dit il ne serait pas sorti vivant de la pièce. En Chine, c'est assez impoli, MAIS FAUT PAS POUSSER LE BOUCHON TROP LOIN!

Je répète plusieurs fois, que ça ne dépend pas de l'ordinateur central, en lui faisant répéter pour être sûr qu'il a compris (j'avoue que cette scène m'a beaucoup fait penser à un film français qui parle de diner le mercredi soir, mais là j'avais pas envie de rigoler).
Oui, il a compris, il me dit qu'il a compris, c'est bon. Et du coup il me propose de m'installer face à cet ordinateur, parce qu'il est un peu dépassé par ma demande, et se dit que je vais trouver comment ça marche plus vite (ce serait vrai si mon boulot était IT Manager ou technicien, mais mon boulot, pendant ce temps là, il attend après moi!)
Et donc, il veut m'installer devant... l'ordinateur central!! (du sang froid, du sang froid!!)

Je me lève, je vais sur son ordinateur chéri (oui, il se demande bien ce que je lui veut, à son ordinateur), et je tape sur internet le nom du logiciel pour utilisateur que j'avais installé en même temps que le logiciel central, sur mon ordi (tout ça pour dire que ce qu'il leur prend plus de 3 jours aurait pu être fait en 20min).

O miracle! Il commence à comprendre! Il va faire des tests.

Et bien aujourd'hui, il est venu très fier de lui me montrer que ça marche (c'est bien, t'es vraiment trop fort, tu veux un sucre? quoi, je suis énervé, moi?! pas du tout, 3 jours pour télécharger un logiciel et cliquer sur "install", pour l'administrateur système, ça sent pas l'exploit!)

Etape 3: Est-ce moi qui en demande vraiment trop??

Et bien aujourd'hui, donc, ça commence à venir: ça marche entre 2 ordinateurs dans le même bâtiment. J'ai réussi à lui faire comprendre aussi qu'il fallait que ça marche aussi quand on n'est pas dans le bâtiment, ce qui rend la chose un tout petit peu plus intéressante, parce que les conversations audio avec les gens assis à 3m de moi, j'avais pas besoin de lui pour les réussir!
Mais aujourd'hui, par contre, j'ai fait une énorme erreur:
Je lui ai dit que le directeur technique souhaitait qu'on garde nos adresses mails pour utiliser ce service, ça éviterait le foutoir et la confusion, donc, il faut que jabber aille chercher les adresses mails dans l'ordinateur qui gère les mails (j'ai failli lui dire que MSN faisait la même chose pour qu'il s'enthousiasme un peu, mais je me suis ravisé, sinon c'est garanti qu'il m'installe MSN partout...)

Et bien vu que cette opération nécessite d'aller plus loin que télécharger le logiciel et cliquer sur "installer", ce qui lui prend déjà 3 jours, je pense que ça va bien prendre une semaine pour qu'il trouve la bonne option à cocher...
Je précise que sans rentrer dans le détail de la méthode, parce que oui, j'ai un vrai travail en dehors de ça, j'ai regardé vite fait sur internet si la chose est possible, et elle ne semble pas monstrueusement compliquée, mais pourquoi diable ai-je donc le sentiment que demain matin je vais retourner dans leur bureau??

Voilà! Ca fait deux articles de suite où je passe mes nerfs, dis-donc!
Rassurez-vous, les ingénieurs qui bossent sur les produits qu'on commence à mettre dans vos téléphones (si si), eux, ils savent ce qu'ils font et de quoi ils parlent.
Cette situation démontre à quel point les ordinateurs sont un aspect de l'entreprise totalement négligé en Chine.

Autre point: les logiciels que je leur ai fait utiliser sont gratuits. C'est assez rare, en Chine d'utiliser des logiciels non piratés, alors ça a le mérite d'être souligné!

Voilà voilà!
C'est encore un article très long, mais pour moi ça en valait la peine!
Le prochain article devrait vraiment, lui, parler de mes vacances à Xiamen (il est écrit! il manque que les photos! je le jure!!)
à bientôt!
Partager cet article
Repost0
24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 04:30
Je devais mettre en ligne l'article sur mes vacances, mais il est pas fini, et là faut que je me lâche.

Quand je me suis installé dans mon appart, une dame âgée qui habite en dessous de nous est venue me voir à plusieurs reprises, pour me dire que je l'empêchais de dormir le soir, parce que je faisais trop de bruit.
Comme je ne pensais pas faire tant de bruit que ça, et qu'ensuite son beau-fils est venu me demander des explications, j'ai laissé tout ce beau monde venir constater par eux-mêmes que non, le soir, je ne fais rien de spécial, et s'il y a du bruit, je ne vois pas d'où ça vient.

Ca continue. De fil en aiguille, après que ma copine ait emménagé avec moi, on s'est rendu compte que peut-être notre clim (qui sert de chauffage en hiver...) faisait probablement du bruit.
Ben il fait froid l'hiver ici! Donc, on a bien dû l'utiliser, mais en compromis: on chauffe jusque 20h, et à 20h, on coupe la clim. Tout le monde est content, ça s'arrête là.

Ben non, ça ne s'arrête pas, la voisine du dessous continue de venir se plaindre du bruit, tous les jours. A tel point que ma copine perd patience et l'envoie ch... un beau jour.
La voisine (la dame âgée du dessous, donc) appelle la police, le directeur du quartier (toute la Chine!!) pour nous les envoyer.
J'étais au travail ce jour là, mais ma copine a répondu à la police. Surprise:
La police lui a dit qu'elle recevait régulièrement des appels de cette personne, et que jamais ils n'ont trouvé quoi que ce soit de bruyant. Je veux dire même AVANT qu'on s'installe, avec les voisins plus haut encore! Notre proprio (qui est très sympa) et le policier ont expliqué que c'était une chieuse, et qu'elle n'avait rien d'autre à foutre que d'emmerder le monde pour s'occuper. Même ses enfants rechignent à venir la voir (et en Chine, je garantis que ce n'est pas rien!!).

Donc, ils nous conseillent de l'ignorer.

Et bien qu'à cela ne tienne! Depuis quelques semaines maintenant, elle met la télé à fond tous les matins à 7h. Comme je me lève plus tôt pour aller bosser, je ne me suis pas rendu compte tout de suite de l'ampleur du phénomène.
Ma copine s'est copieusement engueulée avec elle, notre proprio aussi, il y a quelques jours même la mère du proprio est venue lui demander des explications (ils se sont dit qu'entre personnes âgées elles se comprendraient...). Rien à faire!
Le pire qu'on ait eu c'était le week-end juste avant les vacances, pour bien marquer qu'elle acceptait une "trêve" proposée par le propriétaire (en échange de quoi il s'engageait à modifier l'installation de la clim): elle a mis la télé à fond à 1h du mat' pendant 20min, puis à 2h pendant 20min et ainsi de suite!!

La police ne s'est pas déplacée ce jour là malgré nos appels. Ils ont dit qu'ils "ouvriraient une enquête" (oui oui).

Depuis que nous sommes rentrés de vacances, elle remet ça: tous les matins à 7h, la télé à fond. La police dit qu'elle ne peut rien faire, 7h, elle a le droit. Le proprio est saturé aussi, il ne sait pas quoi faire non plus. Il nous a déjà dit que si on voulait déménager, il nous rendait les mois de loyer payés d'avance et tout et tout. Sinon, il nous a également proposé d'habiter quelque temps chez des amis, et lui habiter chez nous, pour qu'elle apprenne ce que c'est que quelqu'un qui fait vraiment du bruit...

Rien n'évolue, rien n'avance.

Et ben aujourd'hui j'ai pété les plombs! Télé à 7h du mat à fond, je suis descendu et j'ai gueulé un coup (en chinois, phrases simples: "éteins la télé! si tu m'emmerdes encore je te fais mourir!!"
La télé marchait toujours.
Notre fenêtre est juste au-dessus de son balcon. J'ai vidé la poubelle par la fenêtre.
Je sais que c'est pas bien, mais là elle m'a trouvé! Ma copine m'a longtemps reproché d'être inactif, et de trop compter sur des "négociations", et bien ça y est. Ma patience (qui a duré 3 putains de mois) est épuisée.

Au moins les choses avancent! Le directeur du quartier est venu voir (on l'avait plus entendu depuis 1 ou 2 mois, malgré nos réclamations). Il est venu nous dire que "c'est pas bien de faire ça". Sans blague?!
Il nous a aussi demandé de venir nettoyer.
NIET!!
J'ai fait traduire (trop énervé pour parler patiemment en chinois et chercher mes mots) par ma copine que non seulement il est hors de question que nous nettoyions, mais que si demain matin elle recommence, j'en balance 2 fois plus! Elle m'a fait chier pendant 3 mois, maintenant je n'ai plus aucune patience, et  je ne veux plus discuter. On a déjà essayé de discuter, on a vu le résultat.

Dans ce quartier tout neuf, la plupart des habitants sont d'anciens paysans, à qui le gouvernement  a offert des apparts en échange de leurs terres. Notre proprio avait semble-t-il pas mal de terres et a donc reçu trois apparts, y compris le nôtre. Il a émis l'hypothèse qu'elle soit jalouse des rentrées d'argent que ça lui procure, et donc qu'elle va nous faire chier pour qu'on parte (comme elle a déjà fait chier les voisins du dessus, mais ils sont toujours là, et trop haut pour être dérangé, ceci dit, nous avons appris récemment qu'elle a déjà réussi à rentrer chez eux alors que leur porte était mal fermée, et qu'elle a tout saccagé).
Il n'y a pas d'hôpital psychiatrique comme chez nous ici, on ne peut pas la dégager.
Alors d'après elle:
- tous les soirs on fait du bruit (oui, même pendant les vacances quand on était pas là... sic!).
- le bruit (différend suivant les preuves apportées qu'on a rien qui puisse faire ce qu'elle décrit...) viendrait d'une usine(?!?) miniature qu'on aurait à la maison, et grâce à laquelle on aurait l'argent pour payer le loyer!! (quand je dis qu'elle a un grain!)

On a commencé à chercher un nouvel appart. D'ici là, ce sera la guerre absolue!
Le proprio maintient ses propositions (si on part, il nous rend le trop plein d'argent versé, si on part une semaine, il s'installe ici lui apprendre la vie...).
Quand j'entends les idées de ma copine, je me dis qu'une poubelle par la fenêtre, c'est pas bien grave:
- casser sa serrure à coups de marteau
- lui claquer brutalement la porte dans la gueule la prochaine fois qu'elle vient sonner (en plaidant légitime défense: un soir son mari, qui n'a pas l'air beaucoup plus sain d'esprit, est venu à notre porte, et nous a empêché de l'ouvrir avec son pied, il a en fait essayé de verrouiller notre serrure de l'extérieur avec sa clé (vas-y mon gars! tu vas y arriver...), mais à ce moment, comme il ne pouvait pas faire grand chose et qu'il ne disait pas un mot, je ne voulais pas faire de mal à un petit vieux sénile, donc on n'a pas forcé l'ouverture, d'autant qu'on avait des amis à la maison et qu'on n'avait pas besoin de sortir, il a abandonné tout seul...)
- couper avec une pince la ligne électrique sur son compteur, pouf! plus d'électricité (mais elle pourrait faire la même chose avec nous par la suite)
Il faut dire qu'elle cherche encore du travail (en bonne voie d'ailleurs! c'est une bonne nouvelle ça par contre) et qu'elle n'a jamais pu dormir au-delà de 7h le matin... Là elle est pas loin de la crise de nerf!

Bref! J'ai vidé la poubelle par la fenêtre, et j'ai catégoriquement refusé de descendre ramasser.
Et bien figurez-vous que ça n'aura servi à rien: le directeur du quartier, bonne poire, a ramassé lui-même (sic!)

Je ne sais pas ce que je vais faire demain matin si elle recommence, mais je manque de sommeil, et ça risque de chier de plus en plus...
J'ai déjà expliqué au directeur du quartier que j'étais disposé à laisser rentrer -pas n'importe qui quand même- des gens venir vérifier LE SOIR s'il y a du bruit chez nous.
Curieusement, le tapage nocturne existe en Chine, et on n'a jamais reçu aucune amende, ni aucune plainte des autres voisins dans l'immeuble! Et ça fait deux semaines qu'on a pas mis la clim en route (il fait moins froid en ce moment).
Alors non, ce n'est pas bien de balancer les poubelles par la fenêtre, mais on lui a clairement dit qu'étant donné que personne ne fait rien ou dit ne rien pouvoir faire, maintenant, je n'espère plus rien des autres: elle m'a assez fait chier comme ça, elle m'a trouvé!!
Le directeur du quartier a essayé de nous expliquer que l'escalade de coups tordus n'arrangera rien, une bataille frontale, ce sera plus difficile à résoudre.
Il n'habite pas chez nous, et il avait bien soigneusement "oublié" notre problème depuis quelque temps. L'affrontement frontal, c'est pas bien! Subire sans répondre, c'est pas mieux. Il paraît qu'elle va nous faire des problèmes après. Sérieux?! Je crois qu'on les a déjà, alors on lui a dit aussi: personne n'a rien fait, personne ne veut rien faire, elle continue de faire chier: on n'a absolument rien à perdre non plus!! (la police ne veut même plus répondre à ses appels, même eux sont saturés).

La négociation, on a déjà essayé! Les premiers jours, elle a même dit à ma copine que j'étais quelqu'un de très bien et très poli malgré mon chinois approximatif (forcément: je croyais vraiment qu'il y avait du bruit qui venait de chez nous et je voulais savoir d'où ça venait -comme tout le monde-, ben ça vient de sa tête...)

On a d'autres apparts à visiter demain. Dans tous les cas, d'ici à ce qu'on parte, elle va morfler! Et d'après le proprio, même quand on sera partis, elle aura pas fini d'en chier!

Toutes mes excuses pour ce flot de colère, mais là, fallait VRAIMENT que je me lâche.

PS: J'ai repris la clope...

[EDIT]:
Je rajoute cette petite partie, pour dire que ma copine (qui est parti ce midi à Shanghai pour l'après-midi) vient de recevoir un coup de fil du proprio, voici sa réaction:
CONTINUEZ! Ne vous laissez pas faire! Elle a peur des gens qui ont beaucoup de caractère.
Je l'aime bien mon proprio...
Partager cet article
Repost0
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 10:17
Après une brève pause (de plus d'une semaine...), je termine mon récit, avec en plus des photos, génial, non?
Je résume pas le début c'est dans l'article précédent! na!

Alors la soirée commence par les traditionnels discours du CEO, du General Manager du site de Wuix, etc. Ils parlent tous les 2 chinois très vite, je n'ai rien compris, mais ma copine m'a quand même dit que "tu ferais mieux au moins de le regarder et de faire semblant de suivre parce que là il parle de toi!" -gnn? Ah ben oui, il venait de dire que la compagnie devenait "de plus en plus internationale", puisqu'on a un docteur français (le docteur, je pense que vous vous en foutez, mais en Chine, c'est très très très important (?!?)).

Entre deux, on félicite l'employé de l'année, qui est venu 3 fois en urgence le soir alors qu'il était pas censé travailler, et qui ne s'est pas attardé sur la scène parce que le CEO est particulièrement grand, et lui est euh... je vous laisse juger:



Ensuite, pendant qu'on mange, les premiers "spectacles", alors on a un groupe de musique, qui m'avait-on dit a des inspirations de Marylin Manson, mais que j'aurais plutôt rapproché d'un boys band en manque de charisme, enfin c'est pas grave, j'ai pas encore les mêmes goûts que les locaux.

Je passe sur la tripotée de chanteurs de niveaux inégaux (oui, je suis moqueur, mais j'étais pas le seul, y'a des fois où on s'est bien marré quand même, on se serait cru au bêtisier de la nouvelle star :D)

Phénomène intéressant: des fleurs (en plastique, mais c'est pour le principe) distribuées par la RRH sont apportées par les "fans" sur scène ou pour se foutre de leurs gueules, comme on m'a fait faire à une pauvre fille qui chantait certes comme une casserolle, et mon chef m'a quand même demandé si j'étais sérieux ou si on m'avait forcé quand je suis passé devant lui au retour. Enfin, elle, c'est pas si grave, la suivante est partie en pleurant parce qu'elle trouvait qu'elle avait mal chanté, on déconne pas ici!! On joue son image!!!

D'ailleurs certains on rajouté des effets spéciaux pour le spectacle, comme le morceau de flûte traversière (accompagné du groupe de roc.. mét... musique!):




Entre deux, vous avez aussi la loterie, où on gagne au début des casserolles, et à la fin quand même un truc genre lecteur divx/mp3 portable (si j'ai bien suivi... bon j'avoue j'ai pas suivi tant que ça!!)

On a eu aussi quelques danses, pas mal même des fois:


un autre groupe féminin:

le traditionnel clône de Michael Jackson, mais pas mal non plus en fait:


Bon, je ne raconte pas qu'on a bien bouffé quand même! Et qu'on a bien bu l'alcool local (qu'ils appellent alcool blanc, mais je ne sais pas si on a un nom équivalent chez nous (le vin ici s'appelle alcool rouge, tout simplement, faut pas s'emm...). Il fait entre 40 et 60°.

Bon, je vais quand même raconter ma prestation, hein!
Alors je passe presque tout à la fin, parce que si je sappe la soirée au début ça le fait pas (l'est prudente, la RRH, l'a pas confiance en l'étranger je crois). Mais du coup après elle a eu peur que j'aie trop bu (pfffff)


Enfin, bref! C'est moi que j'y vais!
Les Chinois sont très pressés: à peine ai-je le micro dans les mains que la chanson est déjà lancée, donc, je demande à ce qu'on arrête la musique (et la mise en scène, bord...)
J'ai dit que j'avais choisi "Comme d'habitude", parce que tout le monde connaît, et bien non: les chinois connaissent pas!
Quand j'ai demandé qui connaissait Franck Sinatra, sur environ 200 personnes, 2 ont levé la main:
- le CEO
- un américain en déplacement sur Wuxi (forcément, il l'a levée, la main...)
Qu'à cela ne tienne! Je leur ai demandé de venir!!

Réticent, le CEO, "je connais pas les paroles, peut-être même pas la chanson en particulier" (mais on s'en fout, c'est facile, "Comme d'habitude"!!). Pareil pour l'américain.
Les Chinois jouent beaucoup sur "la face", alors il suffit de faire pareil
"QUI DANS LA SALLE A DÉJÀ ENTENDU LE CEO CHANTER?"
Un grand (enfin, tout est relatif, vu que les Chinois ne sont pas si extravertis que ça, je prends ça pour un relativement grand) "PERSOOOOONNE" en réponse finit par pousser le CEO à se lever (gnak! gnak!).

On retourne à 3 sur la scène, que la chanson part tout de suite. C'est bien, ils ont pas encore de micro, et j'ai pas eu le temps de les briefer (sont vraiment pressés là c'est pas vrai!?)
Donc, je crie un coup (à noter qu'entre les tables de mixage pour la sono du groupe de musique et la gesion de morceaux de musique de fond "karaoke", je ne sais pas vraiment sur qui je dois crier, mais c'est pas grave, "à peu près vers la gauche" suffit à arrêter le son (quand le regard est très surpris, c'est que c'est pas la bonne personne, regarder celle d'à-côté jusqu'à ce que ça marche!!)

Je les briefe vite fait comme je peux (vous avez déjà essayé d'apprendre "Comme d'habitude", juste ces mots là, à 2 personnes qui ne parlent pas français et qui n'ont jamais entendu la version française? Et ben moi je l'ai (très mal) fait!!

Là je demande à ce qu'on mette vraiment la chanson en route.
Pour gagner du temps (il devait avoir rancard après, c'est pas possible!!), le mec de la sono ne l'a pas remise au début, et comme il a rechigné à l'arrêter la fois d'avant, on est en plein milieu. Donc, je recrie à peu près vers la gauche pour avoir la chanson depuis le début (c'est compliqué, hein? dites-vous que quand on bosse c'est pareil...)

ENFIN! ILS SONT PRETS!

La suite est un massacre personnel: non, je ne sais pas chanter, qui l'ignorait? :D. Eux pas beaucoup plus sur une chanson qu'ils ne connaissent pas (un timide "kômdapithuuuuuteeee" quand je les lance). Mais c'est pas grave, la salle est conquise par son CEO en train de chanter:
3 fleurs pour moi dont une avec accolade de la demoiselle, 2 pour le CEO, une photo avec la RRH montée sur scène (c'est con, je l'ai pas celle-là). C'est cool, j'ai cartonné! :D


De plus, personne n'a remarqué que je ne connaissais pas les derniers couplets (comment ça y'a pas de vidéo sous-titrée dans ce karaoké -prévu 1 semaine à l'avance-? savais pas, moi!!) sauf peut-être ma copine qui comprend le français (ou plutôt qui a dû pas comprendre et en conclure que je chantais absolument n'importe quoi, à raison d'ailleurs!).

J'en ai entendu parler quelque temps après, de ma performance, notamment par l'animateur de la soirée (un Hong-Kongais qui bosse aux ventes avec qui je suis pote) qui m'a dit que j'avais tout déchiré.

La RRH peut être rassurée!

(à noter que les deux photos de la RRH n'ont strictement rien à voir avec le contexte décrit, elles n'ont d'ailleurs pas été prises au bon moment, je suis vraiment odieux!)

Moralité: Les Chinois se lâchent peu, si vous en faîtes "un peu" ils trouvent que c'est vraiment beaucoup!! Mais ils apprécient!

Une fois la prestation terminée (sous applaudissements), on retourne à nos tables, comme le programme est presque fini, tout le monde se dépêche d'aller trinquer avec les voisins.


Dans le foutoir général, le CEO me demande d'approcher pour me parler.

Quand ma copine l'a vu, elle a pensé "augmenté ou viré!" selon qu'il ait apprécié ou pas la démarche :P
Ben il m'a demandé qu'on prépare un truc pour de vrai à 2 l'année prochaine! C'est cool non? (j'attends toujours pour l'augmentation par contre, snif!)

Avec la petite accélération de coups à boire, par contre, j'ai eu un peu du mal en fin de soirée (chinoise: 21h30). Et au retour, j'avais je l'avoue, un petit coup dans le nez.
M'enfin je garantis que j'étais pas le seul!!


 Mais pour moi c'était pas si grave, on a pu rentrer à la maison chez un pote français qui habite à 10min de chez nous parce qu'il était pas tard. C'est là que je me suis fini...
Hum

Bon, bref!
Bonne soirée, on en refera volontiers une autre l'année prochaine!!

Ah! Quand même, je veux finir sur cette photo là:

Alors?! Elle est-ti pas super belle, ma copine, hmm?

Prochains articles sur mes vacances (ben oui c'est pour ça aussi que c'est si long comme délai entre les 2 phases de la soriée...)
A bientôt, lecteurs!
Partager cet article
Repost0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 15:51
Ben oui, j'ai dit que maintenant je racontais un peu plus ma vie, alors après avoir zappé noël et le nouvel an, j'attaque la soirée de l'entreprise! Comme ça j'en profite pour parler de plein de trucs dans mon entreprise!!

Ce soir, on sera moins sélectif...

Alors voilà, c'est bientôt le nouvel an chinois, et donc tous les ans ma boîte organise une grande soirée, à laquelle sont conviés tous les employés.
Il y a de temps en temps des repas quand le PDG (qui est basé aux E.-U.) vient à Wuxi, mais ceux-ci ne concernent que les "gradés". Entendez les chefs de la prod., l'administration, et les ingénieurs, pas les opérateurs salle blanche, ou plutôt devrait-je carrément dire les ouvrières, puisque c'est un peu ça.

Egalité pour tous! surtout ce groupe là, là-bas!!

Et bien un petit mot là-dessus! La main d'oeuvre ici coûte si peu cher chez les non diplômés, voire chez les peu diplômés, que beaucoup de tâches qu'on aurait fait faire à des robots par chez nous sont ici réalisés par des employées. Pourquoi employéEs, parce qu'elle tournent entre autre avec le contrôle qualité, qui intègre de multiples vérifications manuelles, et après renseignements, "les filles sont plus minutieuses!" donc on embauche majoritairement des filles, très jeunes au demeurant, pour ces tâches. D'après ma copine, ce sont des jeunes filles parce que "fille" pour "minutieuse" (mouai, peut-être) et "jeune" pour "soumises" et peu enclintes aux revendications en tout genre (ma copine a beaucoup de caractère...).

Toujours est-il qu'afin de minimiser cette hiérarchie binaire, les opérateurs et opératrices doivent porter une blouse de salle blanche bleue toute la journée! (même hors de la salle blanche!). Les chefs en production, etc. et le reste des "techniques" (ingés, etc.) portent des blouses de travail blanche (oui, hors de la salle blanche aussi, mais apparemment, la blouse blanche a quelquechose de valorisant...). Et les administratifs sont dispensés d'uniforme.

Reprenons: elles (désolé pour les quelques garçons -pas plus âgés- qui bossent en production, mais ils sont si peu nombreux!!) sont très nombreuses devant l'effectif total de la boîte, donc elles ne sont pas conviées aux "petits" repas. Ca se conçoit peut-être d'un point de vue économique et pratique (trouver une salle à l'improviste pour 50, c'est déjà quelque chose, alors plus de 200...), ça fait quand même bizarre quand est dans le bus de l'entreprise avec tout ce petit monde brassé autour, et qu'on se dit "ce soir, elles rentrent et toi tu vas manger à l'oeil avec le boss!", et pareil le lendemain, on espère qu'elles demanderont pas ce qu'on a fait la veille (moi j'aime pas, je trouve que ça la fout mal, mais ma copine dit qu'elles s'en foutent sûrement, et qu'en Chine c'est comme ça, tout le monde l'admet, et que de toute façon c'est pas de ma faute! Ben certes, mais j'aime pas quand même).

Bizuthage standard chinois

Bref, tout ça pour dire que tout le monde est invité à la soirée annuelle, qui est une sorte de repas-cabaret, avec petits spectacles basés sur volontariat. Une note cependant: traditionnellement les nouveaux doivent présenter quelque chose... et oui! JE suis nouveau...
Après coup je ne sais pas si c'était pipeau pour me pousser ou si les traditions se perdent, tout fout le camp ma p'tite dame, mais j'ai de gros doutes sur le fait d'être le SEUL nouveau depuis 1an!! (les autres sont des habitués -sic!-)

Préalablement, je dois vous dire aussi que quelqu'un que je ne citerai pas m'a conseillé de chanter, et pourquoi pas de demander à ma copine de m'aider à chanter à plusieurs reprises. Pareil pour quelqu'un d'autre que je ne citerai pas non plus (euh... en même temps les noms ne vous diront pas grand chose, alors l'un dans l'autre, on s'en cogne, pas vrai??).
Bref, j'ai eu la surprise en arrivant, et après avoir pris renseignements sur comment faire venir ma copine ET QU'ON M'AIT REPONDU, que j'étais le seul à être venu accompagné...
Bande de $$$$$$$$$, pouviez pas me le dire au lieu de m'embrouiller?!? Pas grave, on dira que le Français a pas compris comme d'habitude (grumph!!). Et je vous dis pas à quel point elle était à l'aise en arrivant, ma copine... :-D

Petite anecdote à raconter avant aussi, un des organisateurs de la soirée que je ne citerai toujours pas (mais là je devrais... quoi que vous ne le connaissez pas, et personne ne lit le Français dans ma boîte à part moi!), m'a raconté la semaine précédent la soirée qu'il avait lu le programme, et que "ça va être chiant, preque tous ceux qui passent vont chanter".
Ai-je besoin de vous raconter la passion des Chinois pour le karaoké? Et bien il craignait un peu ça: un karaoké où presque personne ne participe, mais où la qualité globale des interprêtes est euh... hein! bon! c'est clair?? (il savait pas encore que je passais de forc... totalement spontanément, quand je lui ai dit que j'allais participer à son ennui profond ça l'a bien amusé).

Jour J

Jour J, comme je disais! Après avoir choisi une chanson qui va bien, dont j'ai eu l'idée 5 jours avant le jour J grâce à un autre karaoké (merci les potes français et chinois qui j'espère se reconnaîtront), où je suis donc tombé d'accord avec moi-même sur "Comme d'habitude", étant donné que "My way" est mondialement connu (oui, je sous-entends bien que ma copine avait déjà décidé que je n'avais qu'à me démerd...), et l'avoir parfaitement préparée (je l'ai écoutée deux ou trois fois au bureau dans la journée... -sic!-), je peux aller sereinement... euh voir mon chef parce que j'ai bien reçu le mail sur les bus qui partent, et il est tout en chinios, j'ai rien compris! Mon chef part avec la voiture du PDG, et il me fait savoir que je fais bien de poser la question, parce qu'il n'y a plus de place dans la voiture, et que les bus sont DEJA en train de partir conard! (non, il l'a pas dit mais pendant une seconde j'aurais juré que ça allait sortir!!)
Je saute donc dans le bus (en fait le dernier j'ai regardé partir les autres en sortant).

La soirée commence officiellement à 18h (oui, les Chinois ne perdent pas de temps le soir, et ils se couchent tôt!! même le vendredi! même s'ils ne bossent pas le samedi!!!)
Nous sommes donc arrivé à 18h30, parce que le chauffeur s'est perdu -pendant ce temps, j'essayais de convaincre au téléphone ma copine de juste donner le nom de l'hôtel-restaurant, parce que mes collègues m'ont dit "mais enfin tout le monde sait y aller! les taxis ils vont trouver fastoche!!"-.

On me place plus ou moins (en gros, table d'ingénieur n°3, les n°1 et 2 se sont remplis avec les bus arrivés à l'heure...).
Et la soirée...
Vous en aurez le descriptif plus tard! Peut-être même avec quelques photos!
Parce que là il est tard, je dois mettre le linge à sécher, et je vais me coucher, na!!

Bonne nuit!


Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Liens